Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 17:46

broken-heart-940.jpgEn ce moment, je me sens un peu en dehors de ma vie comme si en fait cette vie-là n'était pas la mienne, que je la regardais de loin. C'est assez chelou (par contre, je cause toujours djeune) comme sensation.

Je ne vais pas bien et je le sais. Je me sens très seule. Je voudrais juste qu'on me dise que je connaîtrai de nouveau cette putain purée de pois de sensation de l'amour fou ; celui qui transporte, qui rend léger, qui donne des frissons, qui donne mal au ventre. Je voudrais juste qu'on m'affirme à 250 000 % (non, je n'exagère pas) que je vais vivre de nouveau ce putain purée de pois de truc du coup de foudre où tu sais qu'avec lui, ça va être terrible. Le truc rock and roll où tu ne toucheras plus terre pendant un moment.

Y'a pas de méthode pour être sûr de ça et c'est bien dommage parce que si je le savais promis juré crraché que ça allait m'arriver de nouveau (même si ce n'est qu'à 97 ans - oui, j'ai tout à fait l'intention de vivre jusque là), je pourrais attendre...

Mais je ne sais rien de tout ça et il faut que je me lève tous les matins, que je continue à avancer et à sourire...

Et je suis de moins en moins sûre que je vais réussir à continuer de faire semblant.

Y'a comme un truc cassé à l'intérieur. Je suis en train de perdre la foi (nan, cherchez pas je ne suis pas croyante)... Je lâche l'affaire doucement.

Et je n'arrête pas de pleurer (des mois que ça ne m'était pas arrivé).

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 13:45

bonnet-beguin.jpg... et ça m'énerve !!

 

Lors d'un précédent billet, je disais que j'avais le béguin pour un gars. Et je précisais que ça allait sûrement passer. Et ça ne passe pas. Donc, ce n'est pas un béguin vu qu'un béguin est temporaire.

C'est quoi alors ??

En attendant de savoir, j'ai envoyé une copine en mission secrète pour essayer d'obtenir des infos un peu plus fiables sur le statut amoureux du (jeune) homme en question. Parce que s'il y a un truc qui me fait lâcher l'affaire à coup sûr, c'est les gars qu'ont une chérie (ouais, c'est dingue, il me suffit de savoir qu'un garçon a un(e) chéri(e) et pfuit, je n'ai plus aucune attirance - y'a aussi quand je deviens copine avec eux - mais là bizarrement ça ne marche pas - et si vous êtes finauds, vous aurez donc compris que c'est un copain (^_^) mais pas si proche que ça, sinon je saurais s'il a une copine ou non) !

 

Et hop, je n'ai plus qu'à attendre les résultats de l'enquête et je serai débarrassée  de ce béguin qui dure !

Pas folle la marie, non ??

 

Ou alors, l'horreur : il n'a pas de copine ! Et là les amis, je suis grave dans la merdasse (euh dans la purée de pois devrais-je dire).

 

 

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 09:00

japanese-cherry-trees-6343_640.jpgConversation imaginaire, un soir de fête, avec le futur homme de ma vie que je ne connais pas encore dans le style "film français" parce qu'on est en plein festival de Cannes (^_^)...

Ouais, ça promet (^_^) !!

 

 

 

 

Musique : Les Négresses Vertes, Sonia Wieder Atherton

Bruitages : trouvés sur la toile

 

PS : et oui, je suis une fan incontestée de Caroline Cartier

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:00

Et bien comme je me suis engagée à participer au concours de Melle Bulle, je vous livre aujourd'hui ma production sur le thème de l'enfance. Il s'agit d'un montage audio qui symbolise ma vision toute personnelle de cette période de ma vie.

C'est un peu long, j'aurais sans doute pu faire mieux, mais je suis contente de moi.

Je crois bien que c'est le truc le plus intime que j'ai produit sur ce blog...

Bonne écoute. 

 

 

 

 

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 19:00

Rose_Hill_Farm_Alpaca_03.jpg... de moi ! Je ne me reconnais plus. Je ne sais pas trop ce qui s'est passé ces dernières années. Est-ce que j'ai VRAIMENT vieilli, rouillé ou chais pas quoi d'autre dans le même style ?

Hier soir, j'ai échangé deux longs regards - de loin - avec le fameux jeune homme qui me plaît. Et pis c'est tout... rien, nada, pas le début d'une ombre d'un huitième de courage pour aller lui parler.

Je me sens nulle... et très ramollie du bulbe.

Mais qu'est-ce qui me prends ? Je n'ai jamais été comme ça avec les garçons et cette période de no sex est longue... mais longue... Depuis le début de ma vie sexuelle, je n'avais jamais traversé un désert pareil : le max étant 3 mois (et j'avais déjà trouvé ça très long). En régle générale, les mecs que je croise ne me plaisent pas et là, j'en croise un qui me plaît (qui me plaît vraiment - pas comme les deux derniers) et je ne fais rien pour l'approcher.

 

Vous croyez que c'est le bon dieu qui me punit d'en avoir trop profité toutes ces années. Votez 1

Vous croyez que c'est déjà mes hormones. Votez 2

Vous croyez que c'est parce que je suis moche et conne. Votez 3

Vous croyez que je ferai mieux d'aller élever des alpagas quelque part dans le pays des alpagas. Votez 4

Vous croyez que je ferai bien de vous donner mon numéro de tél parce que vous êtes blond, vous avez de grands yeux noirs, vous avez d'ailleurs échangé deux longs regards avec moi hier soir après le concert. Votez 5

 

C'est mignon, les alpagas... Non ??

 


Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 18:00

4920796601_249265aa0d.jpgPour être utile, une bouée doit être gonflée. Sinon, elle ne sert à rien. Elle vous accompagne pendant toutes vos vacances. Et quand les vacances sont finies, c'est très simple, vous avez deux solutions : vous la dégonflez et la rangez pour la prochaine fois ou bien vous l'abandonnez dans le fond du garage...

Les bouées sont très utiles à toutes les personnes qui ne savent pas nager seules.

...

...

...

Je suis une bouée.


Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 18:00

3981580400_54ed7e08c2.jpgFaut que je vous raconte.

Il y a quelques temps j'ai rencontré une jeune femme (très sympa par ailleurs) qui me disait qu'elle était très heureuse dans son couple même si ça fait un bail de bail qu'elle partage sa vie avec le même homme.


Il se trouve que cette jeune femme est en couple avec un gendarme et il se trouve qu'elle est la troisième jeune femme comme ça que je rencontre. Pas la troisième heureuse, non ! La troisième fille en couple avec un gendarme et qu'est heureuse comme tout !!

Est-ce que c'est ça la solution ?? Un gendarme ?

Peut-être bien, mais vu que je suis antimilitariste ça va pas le faire... Et pis en plus, j'y crois pas au fait que TOUTES les femmes de gendarmes sont heureuses (ou alors si c'est VRAIMENT le cas, je vais m'asseoir bien tranquillement sur mes convictions et faire le tour des casernes (^_^)).

En fait, je crois que c'est plus complexe que ça puisque ces trois hommes adorables, prévenants, gentils (mais pas trop) et tout et tout... Et bien, ce ne sont pas des gendarmes comme les autres. Ce sont des gendarmes qui partent en mission plusieurs mois d'affilée et qui reviennent. Donc j'ai une hypothèse : quand les hommes ne sont pas là, les femmes vivent un vie de célibataire épanouie (copines et tutti quanti) et quand les hommes reviennent (pour quelques mois), elles vivent une vie de femme comblée (c'est un revival sans fin des premiers mois de lune de miel - si, si, vous savez de quoi je parle : c'est quand on aime les défauts de l'autre (avant qu'ils deviennent un enfer), qu'on fait l'amour toutes les 5 minutes, qu'on a des étoiles dans les yeux, qu'on trouve que ce petit bruit qu'il fait avec sa bouche quand il mange de la soupe c'est trop mignon ...).

Nous, pauvres pauvresses de filles non en couple avec un gars qui part en mission, quand on a passé cette fameuse période idyllique de la découverte émerveillée de l'autre, on passe à une autre phase : celle des chaussettes au milieu du salon, des poils dans la douche, des samedis soir où il a bizaremment oublié qu'on allait au ciné vu qu'il est présentement chez des potes en train de regarder un match (de jouer à la console ou toute autre raison qui ressemble), de putain de merde il pourrait pas arrêter de laper sa soupe comme un goret (beurk). Et là, toutes les filles qui sont en couple depuis plus d'un an savent de quoi je parle...

Bref, ce n'est qu'une hypothèse mais j'ai comme l'impression que le couple alternatif (comme le courant pas comme le rock... quoique) c'est ce qu'il me faudrait...

Des volontaires ?
...
...
...
Toujours pas ?
...
...
...
Mais merde, c'est vexant à la fin, y'a vraiment pas de volontaire ?

 


Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 06:00
4423932846_15626f3772.jpg... le dire ni même le ressentir - pourtant c'était fini, je ne ressentais plus aucune attirance pour lui depuis que j'avais rencontré sa copine -  mais là, depuis samedi c'est reparti... je suis très attirée par un garçon (et évidemment ce n'est sans doute pas réciproque puisqu'il a une chérie)... faut dire qu'il a le regard si doux qu'on s'y perd dedans... faut dire que ça fait longtemps que j'ai pas ressenti des zgouigouis au fond...
... ça va passer ça va passer ça va passer...
...
...
mais comment je vais faire si ça passe pas ???

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 05:00
Pour commencer, je vous enlève un doute : évidemment que c'était dans mes rêves (pff).

La première fois, c'était nul à ièch (comme disent les djeunes) et je me disais (pendant l'acte en question) : ah bah ouais d'accord, si c'est ça mon homme idéel absolu (et là, j'éprouve la nécessité de faire une grosse digression pour vous expliquer ma passion pour Bertrand :

1. je suis tombée imédiatement amoureuse de lui (et ce de manière totalement idiote et imprévue puisque que je ne l'avais jamais vu) la première fois que j'ai entendu sa voix ; et je ne sais pas comment ça a pu arriver vu que l'enregistrement était méga pourri : une vieille cassette qui avait déjà du connaître de nombreux enregistrements ré-enregistrés, etc. En fait, c'est un copain de sa cousine qui me l'a fait écouter dans un vieux sous-sol (ouais à l'époque j'étais vachement underground). J'avais 16 ou 17 ans (c'était donc il y a plus de vingt ans) et j'habitais encore dans ma Bourgogne d'adoption (jallais dire natale mais je suis née dans l'Allier qui fait administrativement partie de l'Auvergne - c'était une petite note géo pour relever le niveau de cet article sans intérêt - comme tout ce que j'écris d'ailleurs...). Bref, une partie de la famille du grand Bertrand habitait (habite peut-être toujours) dans le bled triste et gris d'où je viens.

2. cette première écoute m'a donc tatouée (spéciale dédicace à Tibo qu'à toujours rien dessiné, chuis déçue mais déçue...(^_^)) à jamais. J'étais piquée, j'étais foutue mais je n'étais pas encore libre de mes mouvements ; je ne pouvais donc pas déménager immédiatement pour Bordeaux et faire du gringue à mon amour (qui avait de son côté, d'autres chats à fouetter, vous en conviendrez). Puis Noir Désir s'est appelé Noir Désir et a sorti un 6 titres que j'ai toujours, que j'écoute toujours parce qu'il contient un de mes titres préférés (Pyromane). C'est à cette époque que je me suis souvenue que le premier garçon que (ça fait beaucoup de "que" mais tant pis pour moi) j'ai embrassé sur la bouche s'appelait Bertrand. J'avais 5 ans (je n'allais pas encore à l'école - je n'ai pas fait la maternelle mais c'est une autre histoire), il était plutôt blond et était un petit plus âgé que moi. Il devait être de passage dans ce bled triste et gris parce que je ne l'ai jamais revu. Je ne me souviens plus comment ça s'est passé (j'avais 5 ans, je vous le rappelle) mais par contre je me souviens qu'il m'a entraîné derrière un mur pour m'embrasser sur la bouche (ce qui est une expérience assez marquante pour le petit bout haut comme trois pommes que j'étais alors). Oui, j'ai commencé très tôt les conneries avec les garçons ! Ce petit bonhomme prénommé Bertrand a marqué mes futurs amours. Et donc, quand l'autre Bertrand (Cantat) est entré dans ma vie, avec sa voix qui me fait des zgouigouis partout, il ne lui a pas fallu grand chose pour me retourner comme une crêpe (ou un gant, c'est selon).

3. Après, Noir Désir a enchaîné les albums que j'ai continué à écouter et à écouter et à ré-écouter. Je suis allée les voir en concert des tas de fois (si vous ne connaissez pas Noirdes' en concert, vous ne connaissez rien). La voix de Bertrand a bercé tous mes amours, les joyeux et les tristes. Et puis un jour, il a arrêté de chanter ; mon homme idéal, ma voix, mon compagnon de déprime a commis l'irréversible.

4. Il m'a manqué longtemps... Et ce n'est pas les deux récentes bribes de chansons qui ont pu combler mon manque.

5. J'ai donc rêvé que je faisais l'amour avec lui, et la première fois a été extrèmement décevante (je te le dis Bertrand : j'ai été très déçue).

Fin de la digression).

Par contre, la deuxième fois a été formidable !!!

Petit message personnel destiné à Bertrand Cantat :

Je m'appelle marie sans importance, j'ai 38 ans, j'habite Bordeaux, je m'assume financièrement, je suis brune et pas très grande, je ne suis pas très jolie ni très intéressante mais il paraît que je fait bien la cuisine. Je me défends pas mal en couture et en tricot. Depuis peu, je me suis même mise à chanter ; je suis donc une parfaite fifille à marier. Je suis à ta disposition pour un rendez-vous où l'on pourrait discuter de l'opportunité de mélanger nos corps. J'attends vivement de tes nouvelles (^_^).



Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 17:25
Exit les relations à la gomme.

Désormais, c'est du sérieux (pas encore mais on peut toujours rêver, j'adore révâsser) : j'en pince pour un gars. Nous l'appellerons Louison parce qu'il fait du vélo. Il ne sait quasiment rien de moi et je ne sais quasiment rien de lui (ce n'est donc pas demain la veille que je lui parlerai de ce blog).


Il est évidemment beau comme un Dieu - musclé comme tout avec tout ce qu'il faut là où il faut (enfin, je ne suis pas encore allée vérifier) - il est blond / châtain clair (tiens donc), bronzé et beau (oui, je l'ai déjà dit mais je peux bien le répéter si je veux), il doit avoir à peu près mon âge ou pas loin.

Mon coup de coeur n'est absolument pas réciproque (enfin, pour ce que j'en sais) mais ça va sûrement m'occuper l'esprit tout l'été vu que je reste chez moi histoire de continuer à repeindre ma maison (cuisine : FAIT).

Sans transition (comme dirait l'autre), Martin m'a larguée (oui, on s'est revu deux/trois fois) en me faisant le coup de la bise (un peu comme quand on était au collège, vous vous rappelez ?).... et cette histoire me donne une transition parfaite (oui des fois ça marche) pour le prochain article - ben ouais, je ne vais quand même pas tout dire d'un coup).


Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle