Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 19:08

haricot_vert_1_gd.jpgH comme Hornby (celui qui a écrit High Fidelity, Bonté : Mode d'emploi et d'autres trucs mais que j'ai moins aimé)

H comme Haricots verts, un dignitaire du jardin, un de mes légumes préférés avec de l'ail, du persil et du sel

H comme Hareng fumé, j'en ai mangé ce soir

H comme Hum, encore

H comme Homère que je n'ai jamais lu - bouh la honte

H comme Honte, justement... un sentiment très longtemps éprouvé

H comme Higelin, Jacques écouté, ré-écouté, vu et re-vu... dans ma jeunesse mais encore parfois aujourd'hui mais toujours les mêmes chansons... pas les nouvelles

H comme Howell, David C., rapport à une de mes passions - si vous devinez, je vous paie des fraises en plein hiver (non, je rigole)

H comme Hiver, brrreeeeeeuuu, je déteste, c'est froid et c'est mouillé, oooouuuiiiiinnnnnn !!!

H comme html, parce qu'il faudrait vraiment que je m'y mete

H comme H, parce qu'on ne se refait pas...

 

 


 

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 18:00

4813266813_fdba85340b.jpgI comme Ionesco, Eugène et son Rhinocéros, une de mes toutes premières émotions de théâtre

I comme Imphy, ville ouvrière moche (depuis qu'ArcelorMittal a tout racheté, y'a plus de boulot et un taux de chômage record) où il n'y a rien ou quasiment rien à faire mais où j'ai connu les quelques personnes qui ont compté et qui comptent encore le plus dans ma vie

I comme Ignatius Reilly, le "héros" de la Conjuration des Imbéciles, un des bouquins de mon top 10

I comme Izumi, Irokawa deux auteurs japonais que j'aime beaucoup mais qui sont morts ou encore Itoyama Akiko (qui elle, est encore vivante)

I comme Ipanema, dont - à l'évidence - je ne suis pas

I comme ichtyocolle... une sorte de colle fabriquée à base de vessie de poissons - beurk...

I comme impulsive, imposteur (syndrome très connu des thésards dont j'ai souffert comme tout bon doctorant qui se respecte (^_^)), inconstante, indépendante, irascible, irrévérencieuse... et autres joyeusetés en i dont je suis affublée bien malgré moi (ou presque)

I comme ictère - à ma naissance mais paraît-il que c'est très fréquent

I comme les Idiots, film de Lars von Trier qui m'a laissée plus que sur le cul, hébétée pendant des heures (top 10 des films)

I comme il faut que j'aille manger alors je vous laisse...

 

 

Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 06:00
J comme J'ai arrêté cet abécédaire depuis belle lurette
J comme jardin, jardiner, jardinier, jardinière (très peu de jardinières chez moi - à part celle dans l'allée qui me cache de mon voisin)
3493210126_1d3da3f461.jpgJ comme Jaenada, Philippe - j'aime tout sauf Plage de Manaccora, 16h30 - par contre j'ai adoré Le chameau sauvage
J comme Japrisot, Sébastien et en particulier L'été meurtrier (une de mes premières grosses émotions ciné) et La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

J comme Janis Joplin évidemment
J comme Jim Jarmusch
J comme Japon - vous connaissez déjà ma passion pour la littérature et la culture japonaises
J comme jeu - j'adore jouer à des jeux de société (comme on dit) et j'emmerde toutes mes copines et copains avec ça (qui ne veulent plus jouer - y'a un âge où on arrête de jouer ??) et surtout le Jungle Speed (basé sur un test neuropsy bien connu)
J comme Jambon cru
J comme Jonquille (on est du même mois - enfin ça dépend des coins)
J comme Jasmin - une de mes odeurs préférées
J comme J'ai fini, à vous maintenant...


Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 08:40
K comme Kiwi, dont je me gave en ce moment (besoin de reprendre de l'énergie, ma charge de boulot ayant été multipliée par 2...).

K comme Kaki, une couleur que j'aime particulièrement - d'ailleurs, si vous remontez le fil du temps dans ce blog, vous arriverez forcément à un moment où tous les articles sont écrits en kaki parce qu'à l'époque la charte couleur du blog était composée de kaki et de gris (c'était très gai, ;-)).

K comme Kékette poilue, un truc que j'aime bien dire - ce fut aussi un surnom affectueux que je donnais à Lui - parce que je trouve cette expression krès krès rigolote.

K comme Kangourou pour aucune raison particulière - c'est juste parce que ça commence par un K (je sais, c'est nul !! - je n'ai absolument pas d'attirance pour les kangourous).

K comme Kilos, une vieille obsession disparue depuis que je pratique le non régime (et j'avoue que ça me réussit plutôt pas mal) - en plus, je n'ai pas de pèse personne, ce qui tombe plutôt bien !

K comme Kawabata, qui a été le premier auteur japonais que j'ai lu - après évidemment, puisque je ne fais jamais les choses à moitié, je me suis fait de longues transfusions de littérature japonaise à base de K, comme par exemple Kirino et pas comme
Kureishi, qui n'est pas du tout japonais (merci Clara) mais que c'est quand même drôlement bien !!


K comme Kundera, un amour littéraire de jeunesse que je n'ai jamais relu (trop peur d'être déçue).

K comme Kyste hémorragique du corps jaune, il y a quelques années - aïe ça fait mal !!!

K comme Kiné, mon rêve serait d'avoir un chéri kiné qui passerait des heures à me masser les pieds, les fesses et le dos - oh oui encore !!

K comme Kilomètres parcourus à vélo - en ce moment plus de 100 par semaine (je sais, je me la pête grave !!).

K comme Kafka, impossible de passer à côté de ce génie là.

K comme Khôl pour se faire des yeux de princesse des mille et une nuits (ou de prince d'ailleurs).

K comme KestcekejaipleindetruksàdireavekleKfinalement !!!





Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 09:18
L comme Lover, ben ouais quoi, j'allais pas rester célibataire pendant 107 ans (il s'appelle Martin mais ça vous le savez déjà)

L comme Lunar Park, le dernier bouquin que j'ai lu de Bret Easton Ellis, pas son meilleur (selon moi)

L comme Le voisin me fait chier m'emmerde m'embête avec sa curiosité

L comme La nuit a été beaucoup trop courte (enfin ça dépend de quoi on parle)

L comme Lilas, une de mes fleurs préférées parce que c'est une fleur de mai, comme moi - attention, ne nous méprenons pas, je n'ai pas grand chose à voir avec une fleur - première différence : je n'ai pas les cheveux parme !!!

L comme Lin, Lotier corniculé, Laurier et tant d'autres mais là cf. les numéros 1 et 4 de cette liste, je n'ai pas l'esprit vraiment au top de sa clarté

L comme Lundi faudra reprendre le boulot et franchement bof !!

L comme Lorna, le silence de ..., un film que je n'ai pas vu

L comme Lit, un endroit où je vais me replonger d'ici quelques minutes (juste après avoir publié ça en fait)

L comme Listes, je suis la fille des listes en tout genre...


Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 05:00
M comme Marmande (et voilà c'est dit) où j'ai habité et travaillé un certain temps : le grand potager de l'Aquitaine (avec la Dordogne) ; on y trouve le pire (des cultures hors-sol, des serres, des ogm, des pesticides...) et le meilleur (des cultivateurs bio à gogo, le marché du samedi avec des prix défiants toute concurrence...) en terme de culture maraîchère.

M comme Marie (c'te bonne blague) parce que c'est mon prénom sauf que je suis une Marie quelque chose ...

M comme maman, y'en a pas eu ou si peu et si différente des autres mamans, que maman moi-même je ne veux devenir (whaou ! y'a des fois chuis trop dans la poèsie, beurk !)

M comme maison, mon prochain grand projet dans les années à venir : une maison en paille et argile à structure bois, passive et autonome (le plus possible) et autoconstruite (avec l'aide d'une association, peut-être dans le cadre d'un chantier école). Avec mon CDI qui se profile, ce rêve inaccessible il y a encore 5 mois, s'est doucement muté en vrai projet.




M comme mimine, un surnom commun avec Lui, que nous avons porté ensemble pendant 11 ans.

M comme Mauve (Malva rotundifolia et sylvestris) qui m'a rendu de fiers services quand j'ai arrête de fumer rapport au popot. M comme Mélisse, si douce (une bonne entrée en matière pour les gens qui ne connaissent rien de rien aux tisanes), comme Menthe (toutes les menthes : verte pour le thé du même nom et poivrée en infusion).

M comme Murakami, les trois que je connais : Ryu et Haruki en littérature et Takashi, dont vous pouvez admirer certaines des oeuvres, dans la colonne de droite. M comme Mishima Yukio aussi.

M comme Miossec et comme M.

M comme Morvan, une des plus belles contrées françaises (oui, je suis méga chauvine !!)

M comme MERCI, MERCI, MERCI !!! Merci aux ancien(ne)s qui sont resté(e)s, aux nouveaux et nouvelles qui viennent de temps en temps, à celles et ceux qui me soutiennent, merci d'avance à tous ceux et toutes celles qui laisseront un petit com'...

M comme "mince on est mardi" ;-()



Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 12:32
brasse.JPGN comme nounouille, ce que je suis parfois souvent (en fait).
N comme naïve, qui est lié avec le premier item. Je le suis dans deux situations bien précises :
    1. avec les gens que je rencontre parce que je pars toujours du principe qu'ils sont super sincères
    2. avec les gens qui me connaissent puisqu'ils savent pertinemment qu'ils peuvent bien me raconter n'importe quoi, je vais tout gober... et ça donne lieu à des tas de blagues ;-)))

N comme noix et noisettes

N comme Nevers, une ville que je connais bien et où, malgré ce que que les neversois en disent, il se passe un tas de trucs pour une commune de cette taille

N comme Nosaka qui a écrit - entre autres - ce livre que j'aime beaucoup (et qui n'a rien de pornographique - je précise) :
les_pornographes.jpg
N comme Nothomb (Amélie), Nabokov, Nirvana et tant d'autres.

N comme Nutrisco et extinguo, comprenne qui pourra

N comme nudisme, but only at home and on the beach

N comme nager, mon petit plaisir hebdomadaire depuis que j'ai retrouvé une piscine digne de ce nom (activité que j'aimerais beaucoup effectuer comme décrit ci-dessus mais bon, je me retiens)

N comme nez, un problème c'est sûr mais comme il me dote aussi d'un sens hyper développé, je le supporte...

...



Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 13:12
orange.jpgO comme orange, un de mes fruits préférés l'hiver. Lorsque je travaillais encore à la fac, avec les autres thésards, on s'arrangeait plus ou moins pour déjeuner ensemble au resto U. Et bien à chaque fois, je prenais une orange en dessert et j'en aspergeais mes co-convives. A celles qui lisent ce blog, je présente mes plus plates excuses ...

O comme olive et plus précisément huile d'olive, que j'achèterais bien bio si j'avais les moyens mais vu que j'en consomme des litres et des litres, pour l'instant elle n'est pas bio. Mon olivier n'a pas donné d'olives, enfin si, juste une poignée retrouvée par terre. Il faut que je le taille pour qu'il produise l'année prochaine.

O comme occasion parce que je n'achète quasiment plus rien de première main.

O comme obligation, je ne sais pas pourquoi je me sens encore obligée de supporter tout ça (vous voyez de quoi je parle).

O comme otites (une interne et une externe dans la même oreille et en même temps), qui m'ont valu deux opérations successives de l'oreille droite, à 18 ans : des paracenthèses (non, non, non, je ne me suis pas trompée dans l'orthographe)

O comme orthographe, une de mes premières douleurs et de mes premières réussites aussi... Enfin, pas toujours comme vous pouvez régulièrement le remarquer sur ces pages (^_^)

O comme ortie, utile pour le jardin en purin et tellement bonne en soupe

O comme organisation. En tant qu'ancienne bordélique (et souillon au passage), je suis devenue très stricte, comme tous les convertis, parait-il.

O comme oulala, c'est long comme post, donc je vous laisse continuer...





Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 10:12
chantecler.jpgP comme psychologie (ben ouais, je ne peux pas franchement passer à côté).  "Psychologie", c'est un peu court madame ; alors je précise : psychologie cognitive et psychologie sociale.

P comme prosodie de la parole ; mon thème d'étude, ma vie pendant plusieurs années, ma passion aussi.

P comme père que je n'ai pas

P comme phytothérapie, mon choix de thérapie : passiflore, pissenlit, plantain, persil...

P comme poumon, le gauche, qui a déjà lâché deux fois (au sens propre et sous la forme de deux pneumothorax) : ça fait mal et ça dure longtemps.

P comme potager, parce que tripoter la terre me calme : pommes de terre, poivrons et piments, poireaux, potirons, potimarrons, poires et pommes (la Chantecler surtout - qu'on nomme aussi Belchard)...

P comme Petite Pluie, le blog d'une illustratrice artiste.

Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 13:42
quebec-automne.jpgQ comme Quetsche, la reine des prunes, hum...

Q comme (Haute) Qualité Environnementale, le nouveau standard de la construction ??

Q comme Quenouille parce que je ne désespère pas de pouvoir filer ma laine un jour.

Q comme Queues de cerise, en tisane. Si elles sont sèches, les laisser tremper quelques heures dans de l'eau froide puis mettre au feu et faire monter la température tout doucement jusqu'à ébullition.

Q comme Quark et comme Quantique, pas que j'y connaisse quoi que ce soit en physique mais j'aime bien ces mots là, je trouve qu'ils en jettent.

Q comme QQOQCCP et ses variantes, une méthode utilisée en gestion de projet, bien utile pour débuter un questionnement.

Q comme Quoi, un mot qui ponctuait quasiment chacune de mes phrases pendant une période (à croire que je me prenais pour Joey Starr). Heureusement, j'ai réussi à gommer ce tic de mon langage (quoique !!).

Q comme Québec, un rêve... de plus en plus lointain :-((((

La vignette en haut est tirée du site Le Québec en image, la photo originale est de
Bertrand Dubreuil (2002).





Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi