Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 20:13

moi

Episode 1 : Marc

Epidode 2 : Sophie

 


 

greffe2.jpgAlors j'y suis allé. J'ai regretté mais trop tard, j'avais déjà la main sur la sonnette.
Elle est arrivée toute pimpante, toute maquillée... Finalement très différente de la première fois où je l'avais rencontrée, dans ce bar.

"Oh mais fallait pas ! Oh Marc, faut que tu viennes voir, oh comme c'est joli !!" J'avais emmené un pauvre bouquet acheté à la supérette du coin.

"Salut mec, bienvenu chez moi ! Dis Sophie, au lieu de t'occuper des fleurs, tu nous servirais pas l'apéro d'abord ?" Lui aussi était très différent. En jogging avec des mules... C'est très différent des costards ringards qu'il met au bureau.

Je suis invité à prendre place au salon. J'ai l'impression d'être dans l'émission de télé de la fille blonde. Y'a des bougies partout, des reproductions de tableaux dans les tons gris. La table basse bien à sa place, un canapé beige et deux fauteuils assortis avec des coussins en tricot syle nordique, beiges eux aussi. Y'a même un sticker qui représente des pierres empilées... zen.

"C'est chouette hein ? J'ai tout refait moi-même. J'ai choisi une ambiance zen attitude, tu vois ? J'aime bien la déco, j'en change souvent." dit-elle en nous servant des martinis. Des martinis. Des martinis ?? Où je suis tombé nom de Dieu. Faut que je trouve un prétexte pour me barrer vite fait. Elle papillonne autour de moi en m'expliquant où elle a acheté tel truc, le prix qu'elle a payé pour se faire livrer cette console là-bas. Il revient avec un album photo ; ça y est, je suis cuit, je vais devoir me taper les photos du mariage ou du gosse. Je savais que j'aurais pas du venir.

" Sophie, tu nous gonfles avec tes histoires de meuf. Tu crois que ça l'intéresse Jeanjean où t'as acheté le canapé. Vas donc à la cuisine pour voir si ça crâme pas ta daube !"

Ouais, il m'appelle Jeanjean. En fait moi, c'est Jean-Baptiste mais au boulot, ils m'appellent tous Jeanjean. Il paraît que Jean-Baptiste c'est trop long... Passons. Je me retrouve avec un album photos sur les genoux mais c'est pas le mariage ni le gosse, c'est un album où on voit Marc : Marc au ski en train de discuter avec une jolie serveuse blonde, Marc à Marrakech qui danse sur la piste bien entouré d'un tas de filles, Marc qui fait de la plongée, Marc qui fait du kitesurf, Marc, Marc, Marc... J'en ai la nausée et il commente en baissant un peu la voix mais pas trop : "Tu vois celle-là, putain qu'elle était chaude, elle m'a fait une pipe dans l'ascenseur, on ne pouvait plus l'arrêter. Oh et puis celle-là la rousse, elle avait un cul mais un cul. Elle, tu vois, je me la serais bien ramenée à Paris, juste pour son cul. Ah, ah, ah !!"

Mais qu'est-ce que je fous là ? Pourquoi je suis venu ?
La sonnette... Sophie se précipite de la cuisine "Bonsoir les amis !! Oh comme c'est gentil. Oh mais fallait pas. Marc, viens voir comme c'est mignon !"

Il rejoint sa femme en traînant la patte. Il me regarde, amusé en haussant les épaules. J'ai envie de vomir, le martini... sans doute.

"On a amené une copine, j'espère que ça ne dérange pas!
- Meuh non, plus on est de fous plus on rit. Ah Ah !! Alors moi c'est Sophie. Et vous ?
- Pauline."

Ils entrent tous dans le salon. On fait les présentations : Jeanjean, Magda, Madga, Jeanjean, Olivier, Bonjour Olivier, enchanté... et elle, c'est Pauline.

"Bonsoir Pauline.
- Bonsoir Jeanjean.
- En fait, c'est Jean-Baptiste
- Bonsoir Jean-Baptiste..."

Et je comprends soudainement pourquoi je suis là ce soir...

 

 

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans le feuilleton de l'été 2010
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 18:00

Le début est ici.

 


 

Sophie, moi c'est Sophie. Ouais je sais. Au lycée déjà, tout le monde se foutait de notre gueule. Marc et Sophie ! Aujourd'hui, ça s'est un peu calmé.


Oui, Marc est mon premier boyfriend... et le dernier. Un  vrai coup de foudre suivi d'une love story comme dans les films. On s'est rencontré pendant le lycée. Il était dans la classe de mon frère, en première G3. Moi j'étais en seconde, j'étais toute timide. Tu penses ! Avec mon frère dans les parages, j'avais pas intérêt à faire des conneries.


Et bien en fait, ça a été tout simple. Pierre - mon frère -  organisait une fête à la maison avec ses copains. Je m'en souviens comme si c'était hier. Il avait fait ça au sous-sol. J'étais pas censée descendre mais bon, je suis descendue et je suis tombée nez à nez avec Marc ! On se voyait en cachette au début. Je me planquais derrière les ateliers au fond du lycée et il venait me rejoindre dès qu'il avait fini.


Moi j'étais en littéraire... J'ai arrêté après le bac. C'était pas la peine que je continue : mes parents étaient d'accord pour me garder jusqu'à ce que Marc finisse son BTS et qu'il revienne de l'armée. Ouais, ça fait bizarre de dire ça mais à l'époque les mecs allaient à l'armée.


Bref, on s'est mariés très vite et on a fait les petits dans la foulée. Et je ne le regrette pas ! Marc n'est pas souvent à la maison, il bosse vraiment beaucoup. Mais du coup, on peut partir en vacances assez souvent : on a fait la Tunisie, le Maroc, la Thaïlande, l'Espagne... Oui, on va au Club... Avec les enfants c'est plus simple et puis tout est organisé, y'a des soirées, c'est vraiment chouette comme ambiance !


Avec Marc, je l'ai toujours su que c'était pour la vie. Il est si gentil. A part quand il boit trop mais c'est pas grave. Il me fait souvent des cadeaux. Tiens ! L'autre jour, on s'est engueulés à propos des gosses. Il s'est un peu énervé et pis, sans faire exprès, sa main est partie toute seule, il m'a mis une baffe - des fois, ça lui arrive... Mais il sait se faire pardonner : le lendemain, il m'a fait livré un gros bouquet de fleurs. Tu sais dans un couple, il y a des hauts et des bas, il faut l'accepter, c'est comme ça. Et puis c'est quand même lui qui ramène l'argent à la maison... Il bosse tellement. C'est normal qu'il perde son sang-froid de temps en temps, il est sous pression au boulot.


Tu devrais passer un de ces samedis pour boire l'apéro...


soleil jaune 150

Related Posts with Thumbnails

Repost 0
Published by marie sans importance - dans le feuilleton de l'été 2010
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 18:00

Avec ce billet, j'entame le feuilleton de l'été 2010.

 

Marc

On m'a dit de me présenter avant de commencer. Bon et bien voilà, je m'appelle Marc, j'ai 34 ans et je suis cadre commercial dans une boite de telecom. J'aime bien mon job. Je rencontre plein de gens, j'ai pas mal de tunes. Je suis plutôt du style beau gosse, alors les meufs c'est pas un problème : je baise quand je veux. Quoi ? Ah ouais, je suis marié. Depuis 3 ans. Si, si évidemment ! Un seul pour l'instant, le deuxième est en route. Il s'appelle Mattéo. C'est Sophie qu'a choisi. Ben Sophie ma femme... la grosse Sophie. Nan mais, sois pas choqué, depuis qu'elle est enceinte elle bouffe comme une vache. C'est pour ça que je vais voir ailleurs, tu penses quand même pas qu'elle m'attire avec ses seins qui pendent. Je crois qu'elle va être encore plus grosse que la première fois. L'âge ? De Mattéo ? Attends voir... Il est né le 12 février 2007, ça lui fait 3 ans et quelques. C'est cool parce qu'à la rentrée, on le met à la maternelle. Ben non, avant Sophie elle voulait pas, elle voulait rester à la maison pour l'élever. Total, il est tout le temps accroché à ses basques. Des fois, je me demande s'il me reconnait. Avec mon boulot je suis tout le temps parti. Remarque en ce moment je préfère parce qu'avec l'autre qui chiale tout le temps et le gamin qui hurle, y'a pas moyen que je me détende, moi. Pourtant, je ne demande pas grand chose : je veux qu'ils me foutent la paix quand je rentre. Qu'ils me laissent boire mon sky tranquille devant la console avant de bouffer. Qu'est-ce que j'en ai à foutre que le gosse ait des rougeurs au cul, moi ? Merde, elle a qu'à l'emmener chez le pédiatre. On paie bien assez cher de mutuelle, non ?

La semaine prochaine, on part en vacances. Non cette année, je ne prends que deux semaines alors j'ai bien l'intention d'en profiter. Ben au club, à Djerba comme y'a deux ans. J'espère que la petite salope du bar y est encore. Comment elle s'appelait déjà... Chais pu mais elle avait un putain de cul, la salope. Et pis elle savait y faire !!

Faudra que tu viennes boire l'apéro un de ces soirs...

 

soleil orange 150

 


Repost 0
Published by marie sans importance - dans le feuilleton de l'été 2010