Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 05:00




Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 17:50
En rentrant du boulot ce soir, j'avais pas tellement envie de me faire à manger un truc compliqué. Je me suis donc dit (oui, je me parle : la solitude, c'est hard) : "Tiens, je vais me faire une 'tite salade".

Ouais et mon c__ c'est du poulet ?
1. il faut arranger la salade (chez moi, "arranger la salade" signifie la préparer et la laver)
2. il faut aller dans le jardin pour cueillir de la roquette et l'arranger aussi
3. il faut faire cuire des oeufs durs
4. il faut peler une caroote et la débiter en tous petits tronçons bien réguliers (j'allais pas salir mon robot pour UNE carotte)
5. il faut faire pareil avec du chou blanc
6. il faut faire de la sauce vinaigrette
7. il faut laver tous les ustensiles

Bref, tout ça m'a bien pris une bonne demi-heure, j't'en foutrais moi de la p'tite salade !!!

PS1 : à part ça, mes stagiaires m'usent - que des drames (des vrais de la vraie vie) en ce moment - j'en pleure ... il faudra que je vous en parle
PS2 : l'image n'est pas de moi, elle vient de Flickr


Repost 0
Published by marie sans importance - dans do it yourself
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 05:00
Une petite chanson d'Anis (qui m'accompagne en ce moment - qui me donne envie d'arrêter de pédaler pour cueillir des pâquerettes ; ce que je fais d'ailleurs), issue de son premier album Gadjo Décalé.



Bonne écoute !


Repost 0
Published by marie sans importance - dans la chanson du lundi
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 16:55
et en fait si, j'ai envie qu'il se passe quelque chose avec le beau Dimitri...

parce qu'en fait, on s'est revu, parce qu'en fait on s'est re-embrassé, parce qu'en fait on a aimé ça (enfin moi, j'ai aimé ça - je suppose que lui aussi), parce qu'on va se voir et se revoir... on est encore un peu timide...

il ne se passe toujours rien de sexuel mais c'est génial ; j'ai l'impression qu'on prend notre élan pour aller vers un truc... j'ai hâte de découvrir ce truc et en même temps je veux déguster toute cette période, prendre mon temps...

vivement qu'il revienne (oui, il part quelques jours loin)...

ps : pas envie de mettre des capitales, à part à son prénom

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 08:39
Alors voilà, vous avez toutes et tous lu (si vous suivez mon blog de près) que j'en pinçais pour un bel homme nommé Dimitri Océan.

Et donc...


Et donc, curieux comme vous z'êtes, vous aimeriez bien connaître la suite, si suite il y a...

...


...

Ouais, il y a eu suite... mais pas celle que vous croyez (bande de lecteurs lubriques - espèces de petits coquins).

On a bien eu un rancard, on a effectivement fini dans le même lit (baisers, caresses) et pis rien ! Nous ne sommes pas allés plus loin. On n'a pas eu envie - ni l'un ni l'autre. Nos corps ont dit NON !

Contrairement à mon histoire avec Martin qui me mettait en transe dès qu'il me touchait ou qu'il m'embrassait, avec Dimitri rien de tout ça. Alors le lendemain matin, on en a parlé parce que c'est quand même vachement chelou : nous sommes allés déjeuner et on a continué d'en parler. D'ailleurs, ensemble, on n'a aucune difficulté à parler et blablabla et blablabla. Je me sens bien avec lui, je parlerai des heures de tout et de rien. J'aime l'écouter me parler de son travail, de son histoire, même de ses ex ... Je l'aime vraiment bien ce Dimitri ! Mais mon attirance est intellectuelle.

Le voilà le hic : Dimitri s'adresse à ma tête, avec des mots (et moi aussi) ; exactement le contraire de Martin qui me faisait grimper aux rideaux sans parole.

A priori donc, je ne vivrai pas d'histoire de coeur avec Dimitri (je n'en ai d'ailleurs pas vécu non plus avec Martin puisque ce n'était qu'une histoire de c__ - vous avez compris je crois).

Je m'apprête à écrire un truc bien bateau que tout le monde sait , mais voilà j'ai besoin de le voir écrit pour bien me le mettre dans la tête :

Je crois que les histoires de coeur arrivent seulement quand les deux partenaires parviennent à établir un équilibre très subtil entre tête et cul (et ce n'est pas très facile) ; un peu trop de l'un ou de l'autre et c'est fichu !!

C'était ma minute banalités et crustacées...


Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 06:00
En ce moment, je suis en plein Grand Tri !! Je donne, je répare, je range, je jette... J'ai attaqué le salon depuis la semaine dernière et hier, j'ai commencé à trier mes vieux CDs... et je suis tombée sur un vieux 2 titres avec ça :

La belle Vie des Rita Mitsouko, extrait de leur album Système D.

J'adorais cette chanson et en la ré-écoutant, ça m'a fait comme une madeleine ; plein de souvenirs ont émergé : des bons ! Des souvenirs d'un été de liberté avec le Lui d'avant Lui... un été passé dans tout le sud de la France Est et Ouest, à s'arrêter où on voulait, à se laver dans des rivières, à manger des grillades sur un feu de bois improvisé en cambrousse, à faire l'amour, à vivre tout nu ; quand on est revenu à la vie sociale, j'avais quasiment des dreadlocks (un exploit avec mes cheveux raides comme des baguettes).




Les enfants en rêve
Se voient grande personne
Une grande personne
Truculente et vive
Pour dire en pleine forme
Vacant à ses affaires
De bon moral
Quelqu'un d'émérite
De belle dimension
Riant plus fort
Que eux les enfants
Sautant plus haut
Parce qu'on est grand.

Les espoirs des enfants
Se ratatinent
Leurs rêves se rembobinent
Lorsque les grands
En soupirant
En ricannant
Leur confient d'un air
Un peu vicieux,
En hochant lourdement la tête :

"Le bon temps c'était avant...
Eh ben oui! Tant pis!
Entends-tu eh! Petit?
Ah le bon temps.
C'était avant, j'étais enfant...
Quand on grand, c'est chiant!
Tout est bête et méchant!
C'est ennuyeux d'être vieux!
Amuse-toi bien, petit!
Profite, profite,
Consomme-toi
Car tu la vis là
Ta belle vie.
Après ça, c'est fini!
Tu vis tes années belles!"

Alors les enfants dépités
Vieux petits bien avant l'âge

Entrouvent un oeil terni
Sur l'avenir
Se regardant grandir
Et regrettent déjà certains matins
Ce bon vieux temps présent
Des éblouissements

Repost 0
Published by marie sans importance - dans la chanson du lundi
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:47
En fait si, elle le sait très bien :

By by Martin, et cette fois c'est définitif !
Leurs deux dernières soirées ont été so boring qu'elle préfère encore les passer seule... ou avec Dimitri Ocean.

Et oui, y'a quelqu'un d'autre dans sa vie... enfin pas encore mais c'est tellement couru d'avance, ça paraît tellement évident à tout le monde qu'ils ont tout à faire ensemble ces deux-là, et puis ça fait tellement longtemps qu'elle y pense que, maintenant qu'il est de nouveau célibataire (aux dernières nouvelles) et qu'elle aussi... peut-être bien qu'il va se passer quelque chose... ou peut-être pas mais de toutes façons elle veut - cette fois-ci - prendre tout son temps pour le connaître.

Et donc, si ça évolue vers une histoire de coeur, ce sera génial et si ça évolue vers une histoire d'amitié, ce sera super aussi.

Bref, à suivre donc...

PS1 : Dimitri est beau,  Dimitri est brun... et Dimitri aime l'eau comme son nom - fictif - l'indique.
PS2 : et oui des fois, je parle de moi à la 3ème personne (ça m'amuse).

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 06:00
Titre issu du premier album de Java (un groupe de parigots - c'est eux qui le disent) qui s'intitule Hawaï.

Bonne écoute...


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com


PS : il est pas mignon mon nounours ???


Repost 0
Published by marie sans importance - dans la chanson du lundi
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 08:40
K comme Kiwi, dont je me gave en ce moment (besoin de reprendre de l'énergie, ma charge de boulot ayant été multipliée par 2...).

K comme Kaki, une couleur que j'aime particulièrement - d'ailleurs, si vous remontez le fil du temps dans ce blog, vous arriverez forcément à un moment où tous les articles sont écrits en kaki parce qu'à l'époque la charte couleur du blog était composée de kaki et de gris (c'était très gai, ;-)).

K comme Kékette poilue, un truc que j'aime bien dire - ce fut aussi un surnom affectueux que je donnais à Lui - parce que je trouve cette expression krès krès rigolote.

K comme Kangourou pour aucune raison particulière - c'est juste parce que ça commence par un K (je sais, c'est nul !! - je n'ai absolument pas d'attirance pour les kangourous).

K comme Kilos, une vieille obsession disparue depuis que je pratique le non régime (et j'avoue que ça me réussit plutôt pas mal) - en plus, je n'ai pas de pèse personne, ce qui tombe plutôt bien !

K comme Kawabata, qui a été le premier auteur japonais que j'ai lu - après évidemment, puisque je ne fais jamais les choses à moitié, je me suis fait de longues transfusions de littérature japonaise à base de K, comme par exemple Kirino et pas comme
Kureishi, qui n'est pas du tout japonais (merci Clara) mais que c'est quand même drôlement bien !!


K comme Kundera, un amour littéraire de jeunesse que je n'ai jamais relu (trop peur d'être déçue).

K comme Kyste hémorragique du corps jaune, il y a quelques années - aïe ça fait mal !!!

K comme Kiné, mon rêve serait d'avoir un chéri kiné qui passerait des heures à me masser les pieds, les fesses et le dos - oh oui encore !!

K comme Kilomètres parcourus à vélo - en ce moment plus de 100 par semaine (je sais, je me la pête grave !!).

K comme Kafka, impossible de passer à côté de ce génie là.

K comme Khôl pour se faire des yeux de princesse des mille et une nuits (ou de prince d'ailleurs).

K comme KestcekejaipleindetruksàdireavekleKfinalement !!!





Repost 0
Published by marie sans importance - dans l'abécédaire du samedi
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 17:28
Un copain m'a dit cette phrase il y a peu de temps et elle m'a fait beaucoup réfléchir. Parce que oui, entre le grand amour sublime dont on rêve tous et toutes et l'indifférence totale, il y a toute une palette de sentiments et d'intensités.

Avec Martin, je suis en train d'expérimenter ça. Ce qui me mettait mal à l'aise au début de notre relation (et il y a encore très peu de temps) est - il me semble - lié au schéma "classique" de la relation amoureuse : une rencontre, des sentiments se tissent et grandissent, un couple se forme et blablabla.

Sauf que, en ce qui me concerne, je ne suis pas franchement prête pour ça (on peut dire que mon investissement affectif est encore gravement ancré chez Lui - et il risque d'y rester pendant un moment). Et il se trouve que Martin est très pris par son travail (musicien - fauché certes, mais musicien quand même) ; il n'est donc pas plus investi que moi (voire moins).

Du coup, notre relation n'évolue pas, j'ai même eu peur (oui "peur" et j'explique pourquoi juste après) qu'elle n'involue. Et ça me mettait mal à l'aise parce que d'habitude, si on suit le schéma, la relation DOIT évoluer, changer de nature ou au moins s'intensifier. Ce n'est pas le cas, ça ne le sera sans doute jamais et alors ????

Ben oui, et alors ?? J'aime ce minuscule truc qui fait qu'on a parfois envie de se voir et de partager des moments tendres. J'aime ces quelques parenthèses qu'on arrache à nos vies tourmentées (et pas toujours roses, il faut le dire). Pour l'insant, je ne veux pas les perdre, elles me servent de soupape de décompression ; ce sont des bulles de légèreté en dehors de tout le reste. Nous n'avons que ça en commun, et alors ?? Un jour, il rencontrera certainement quelqu'un d'autre (et sûrement que moi aussi) et alors ?? Un jour, un de nous aura envie que ça s'arrête, et alors ??

Est-ce que ça fait de notre minuscule truc, un truc sans importance ? Non, pour moi, ce minuscule truc a de l'importance... il me fait beaucoup de bien.

Martin ne m'aime pas et je ne l'aime pas non plus (on s'aime bien mais on ne s'aime pas d'amour) et alors ??

Est-ce que toutes ces questions que je me posais n'étaient pas juste dues au fait qu'encore une fois, je n'étais pas "dans la norme" ?

Pourquoi, à chaque fois que je sors d'un chemin tout tracé, il faut que je me triture le cerveau ?



Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle