Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 17:28
Un copain m'a dit cette phrase il y a peu de temps et elle m'a fait beaucoup réfléchir. Parce que oui, entre le grand amour sublime dont on rêve tous et toutes et l'indifférence totale, il y a toute une palette de sentiments et d'intensités.

Avec Martin, je suis en train d'expérimenter ça. Ce qui me mettait mal à l'aise au début de notre relation (et il y a encore très peu de temps) est - il me semble - lié au schéma "classique" de la relation amoureuse : une rencontre, des sentiments se tissent et grandissent, un couple se forme et blablabla.

Sauf que, en ce qui me concerne, je ne suis pas franchement prête pour ça (on peut dire que mon investissement affectif est encore gravement ancré chez Lui - et il risque d'y rester pendant un moment). Et il se trouve que Martin est très pris par son travail (musicien - fauché certes, mais musicien quand même) ; il n'est donc pas plus investi que moi (voire moins).

Du coup, notre relation n'évolue pas, j'ai même eu peur (oui "peur" et j'explique pourquoi juste après) qu'elle n'involue. Et ça me mettait mal à l'aise parce que d'habitude, si on suit le schéma, la relation DOIT évoluer, changer de nature ou au moins s'intensifier. Ce n'est pas le cas, ça ne le sera sans doute jamais et alors ????

Ben oui, et alors ?? J'aime ce minuscule truc qui fait qu'on a parfois envie de se voir et de partager des moments tendres. J'aime ces quelques parenthèses qu'on arrache à nos vies tourmentées (et pas toujours roses, il faut le dire). Pour l'insant, je ne veux pas les perdre, elles me servent de soupape de décompression ; ce sont des bulles de légèreté en dehors de tout le reste. Nous n'avons que ça en commun, et alors ?? Un jour, il rencontrera certainement quelqu'un d'autre (et sûrement que moi aussi) et alors ?? Un jour, un de nous aura envie que ça s'arrête, et alors ??

Est-ce que ça fait de notre minuscule truc, un truc sans importance ? Non, pour moi, ce minuscule truc a de l'importance... il me fait beaucoup de bien.

Martin ne m'aime pas et je ne l'aime pas non plus (on s'aime bien mais on ne s'aime pas d'amour) et alors ??

Est-ce que toutes ces questions que je me posais n'étaient pas juste dues au fait qu'encore une fois, je n'étais pas "dans la norme" ?

Pourquoi, à chaque fois que je sors d'un chemin tout tracé, il faut que je me triture le cerveau ?



Partager cet article

Repost 0
Published by marie sans importance - dans elle