Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

elle se présente


Pour en savoir plus sur marie,
suivez ce lien.

les trucs que je vends

10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 05:00
Rien de plus simple : il suffit de disposer des ingrédients de base (levure de boulangerie, farine, sel et eau), d'un four (et si vous avez un four à bois, c'est encore mieux) et d'un peu de temps devant soi (ce n'est pas la préparation - 10 min à tout casser - qui prend du temps mais les levées).

pain.jpg

Supplied by FreeFoto.com (parce que vu que nous n'avons plus d'appareil photo, il faut bien que je les trouve quelque part, crénom !!)


Comment que c'est-y qu'il faut faire ? Je vous fais la version courte et "commerciale". Quand nous (vous et moi) parviendrons à la maîtriser, on se fera la version "au levain" qui est beaucoup plus hard.

Prenez un saladier et versez-y 500 g de farine panifiable (moi, je fais un mélange farine blanche 1/3, farine aux céréales 1/3 et farine de seigle 1/3), ajoutez 1 cuillerée et demi à café de sel fin. Mélangez.

Jusqu'ici, tout va bien, non ??

Faites un puits dans le mélange, ajoutez-y deux sachets de levure de boulangerie d'une célèbre marque qui commence par un F et finit par "ine", en évoquant au passage notre beau pays (quoi ? vous n'avez toujours pas trouvé - je démissionne).

Bon, j'entends déjà les puristes me hurler aux oreilles que c'est n'importe quoi, que ça va pas la tête ... Je rappelle au passage à ces susdits puristes que je m'adresse à des personnes novices (dans lesquelles je m'inclue vu qu'avant j'utilisais une map - machine à pain - oui, ce n'est pas du jeu - dont j'ai égaré (jeté sans faire exprès) le pétrin à la poubelle ;--))).

Bref, je ne sais pas pourquoi (ne suis pas chimiste, moi !) mais avec cette levure là, ça marche super bien et pas aussi bien avec les autres.

Rebref, reprenons. Versez dans le puits environ 300 ml d'eau tiède tout doucement en tournant avec une cuillère en bois. Quand vous avez incorporé toute la farine, vous pouvez commencer le pétrissage à la main (farinez-les d'abord) pendant quelques minutes. Faites une sorte de boule (n'ayez crainte, c'est normal si ça colle), laissez-la dans le saladier, couvrez d'un torchon et laissez reposer pendant 1/2 heure dans un endroit chaud (non, pas au four !).

Pendant ce temps-là, allez vous promener, faites-vous les ongles, écrivez un article sur comment faire son pain, faites un gros poutou à votre chat... occupez-vous parce que l'attente est longue (et on se pose des tas de questions existentielles : est-ce que ça va gonfler, est-ce que j'ai mis assez d'eau , elle a dit tiède mais tiède comment ?)...

1/2 heure après, y'a pas de mystère : la pâte a gonflé.
Déversez-la sur un plan de travail fariné, étalez-la grossièrement à la main de façon à former une sorte de carré. Prenez chaque angle du carré et rabattez-le vers le centre. Quand c'est fait, refaites-le encore une fois. Retournez la pâte sur une plaque farinée qui va au four et formez une sorte de boule (les pliages se retrouvent donc en dessous).
Quoi ? un dessin ?
Voilà :


pliage-1.PNGpliage-2.PNGpliage-3.PNG






Placez le saladier sur cette boule (à l'envers donc) et laissez de nouveau reposer la pâte dans un endroit chaud (toujours pas le four) pendant environ 3/4 d'heure.

Occupez-vous comme vous voulez (je ne vais quand même pas vous donner des idées à chaque fois - il y a des limites).

Dernière phase : la cuisson. Allumez le four thermostat inconnu (euh, moi j'ai pas de thermostat alors faites au pif). Faites des jolis dessins au couteau sur la miche non cuite (la version classique étant une espèce de croisillon mais vous pouvez innover). Enfournez en ajoutant dans le four un ramequin d'eau (détail très important - moi, je mets également de l'eau sur la miche avant de la mettre au four mais vous pouvez vous en passer) et faites cuire pendant environ 35 min. Surveillez un peu histoire que ça ne crâme pas.

Sortez votre belle miche et retenez vous de goûter parce que ch'est chaud.

Et comme d'habitude, lorsque vos amis ébahis vous demanderons où vous avez acheté un si bon pain répondez leur : "c'est moi qui l'ai fait !"

Félicitations ...







Partager cet article

Repost 0
Published by marie sans importance - dans do it yourself